Les signes annonciateurs de l’accouchement

Ca y est, neuf mois sont passés et vous arrivez au terme de votre grossesse. Même si vous êtes sûrement très impatiente à l’idée de rencontrer votre bébé pour la première fois, l’idée de ne pas arriver à la maternité à temps vous angoisse peut être. Pour remédier à cela et vous permettre d’être totalement prête pour le jour J, nous vous aidons à identifier les signes annonciateurs de l’accouchement et à distinguer le vrai du faux travail.

 

Accouchement : les signes que le travail a commencé

La descente du bébé

Bébé se prépare doucement à sortir et descend dans votre bassin. Si c’est une première grossesse, cela peut se produire assez tôt, entre 2 et 4 semaines avant la date d’accouchement. Pour les grossesses suivantes, cela arrive généralement plus tard : quelques jours avant la naissance.

Comment savoir si bébé est descendu ? Sa nouvelle position va le faire peser plus sur votre utérus et vous allez ressentir davantage de pression dans le bas ventre. A l’inverse, le fond de l’utérus va moins comprimer vos poumons. La gêne que vous ressentiez durant votre grossesse va disparaître et vous allez mieux respirer.

La perte du bouchon muqueux

Le bouchon muqueux, composé de sécrétions, a pour rôle de sceller le col de l’utérus durant la grossesse. Lorsque votre col s’amincit et se dilate, le bouchon va être expulsé. Cela peut se produire 24h à 48h avant la naissance ou bien quelque jours avant selon les femmes. Cela signifie que votre col se modifie et se prépare au passage du bébé mais pas que vous allez accoucher dans l’immédiat. Si la perte du bouchon n’est pas accompagné d’autres symptômes comme des contractions, il n’est pas encore nécessaire de se rendre à la maternité.

Le début des contractions

Les contractions sont sûrement le signe le plus connu de l’accouchement. Vous avez sûrement déjà ressenti des contractions à un moment ou un autre de votre grossesse. Celles qui précèdent l’accouchement sont faciles à reconnaître :

  • Au fil du temps, elles s’intensifient et deviennent plus douloureuses
  • Elles durent plus longtemps
  • Elles sont de plus en plus rapprochées

Si vous ressentez des contractions mais que celles ci ne présentent pas ces caractéristiques ce sont très probablement des contractions de “faux travail” également appelées contractions de Braxton Hicks. Elle sont d’une intensité plutôt faible (inconfortables mais pas réellement douloureuses), sont irrégulières et ne s’intensifient pas.

Les vrais contractions sont au début espacées de 20 à 30 minutes. Lorsqu’elles surviennent toutes les 3 à 4 minutes et durent 30 secondes c’est qu’il est temps d’aller à la maternité.

La perte des eaux

La perte des eaux survient lorsque les membranes enveloppant le bébé se cassent et laissent s’écouler le liquide amniotique dans lequel il baigne. Il faut vous rendre assez rapidement à la maternité après la perte des eaux car le bébé n’est plus protégé et est plus vulnérable aux germes et infections.

Un niveau d’énergie en hausse

Chez certaines femmes on observe un regain d’énergie 24h à 48h avant l’accouchement. Cela est dû aux changements hormonaux, notamment la production d’œstrogènes qui augmente. Un changement de comportement peut également être observé : beaucoup de femmes ressentent l’envie de tout ranger et de préparer aux mieux la maison pour accueillir bébé. Si c’est votre cas, n’en faites pas trop quand même et ménagez vous afin d’être en forme pour le jour J.

 

Si vous ressentez un ou plusieurs de ces symptômes mais que vous n’êtes pas sûr que ce soit réellement le bon moment, n’hésitez pas à consulter votre sage femme ou gynécologue ou bien à vous rendre à la maternité afin d’être rassurée et de vérifier que le bébé va bien.

 

Ne soyez pas timide, Partagez !