Grossesse et travail

Grossesse et travail

Le test est positif : ça y est vous êtes enceinte! Vous exultez votre joie par une danse du bonheur qui n’appartient qu’à vous. Oui mais voilà, des dizaines de questions commencent déjà à se bousculer dans votre tête : fille ou garçon? Quel prénom choisir? Comment annoncer cette merveilleuse nouvelle ?

Et là une question surpasse toutes les autres : Comment l’annoncer au travail ? Car si vos parents ainsi que la belle famille s’en réjouiront à coup sûre , votre patron peut être un peu moins.

Nous vous apportons quelques réponses

1. Quand prévenir votre employeur?

Mesdames sachez que rien n’oblige une salariée à déclarer sa grossesse à une date en particulier. On vous recommande néanmoins de le faire savoir par une attestation de grossesse délivrée par votre médecin, afin que vous puissiez bénéficier de certaines dispositions en accord avec votre employeur (ex: temps de pause allongé).

2. Une salariée enceinte peut-elle refuser d’effectuer certaines tâches?

Oui, les lois sur la protection des femmes enceintes leur interdit de travailler après 22h00, en extérieur sous une température inférieur à 0°C ou bien de porter des charges lourdes. De plus certaines conventions collectives pour les plus chanceuses , prévoient dans certains cas un allègement des horaires de travail.

3. Lors de mon congé maternité, mon salaire baissera t-il?

Pendant votre congé maternité, la femme enceinte arrête de travailler et touche des indemnités journalières versées par l’assurance maladie , ainsi vous toucherez le même salaire.

4. Et le papa dans tous ça?

Le papa a lui aussi droit à son moment privilégié avec bébé, s’il en fait la demande à son employeur un mois avant le début du congé. La durée de ce dernier peut varier si c’est une naissance unique, dans ce cas le jeune papa aura le droit à 11 jours et de 18 jours lors d’une naissance multiple.

 

Ne soyez pas timide, Partagez !