Deux idées pour réaliser un test de grossesse “fait maison”

Les premiers symptômes d’une grossesse surviennent, retard de règles, seins plus douloureux et vous souhaitez faire un test pour confirmer votre intuition ? Il existe des “trucs de grand-mère pour réaliser un test “fait maison” !

teste de grossesse

Il existe une méthode millénaire, attestée chez les Egyptiens, que vous réaliserez facilement chez vous !

Les médecins égyptiens avaient une façon de determiner si une femme était enceinte ou non. Il s’agissait d’uriner chaque jour sur des sacs de graines de blé et d’orge. Si elles germaient, la femme était enceinte, si rien ne se passait, elle ne l’était pas.

Selon les croyances, ils pouvaient prédire le sexe du futur bébé en observant quelle graine germait en premier : pour l’orge un garçon, et pour le blé une fille.

Chez vous, la technique est simple à mettre en place. Il s’agit de placer des graines de blé et d’orge dans un récipient, puis de verser votre urine dessus, pendant quelques temps. Vous recouvrez le tout à l’aide d’un tissus.

Observez le résultat au bout de quelques jours : si les graines ont germées, vous êtes probablement enceinte, si les graines n’ont pas germées, le test est négatif.

Bien sûr, cette méthode, testée par des chercheurs, n’est fiable qu’à 70%, et demande de la patience !

Si vous souhaitez un résultat plus rapide, il existe une autre méthode à réaliser chez vous.

Dans un récipient, versez de l’urine, et une poignée de gros sel. Attendez deux heures, si le sel a fondu, vous êtes enceinte !

Comme pour le test précédent, il faut évidemment confirmer le diagnostic par un test acheté en pharmacie ou une prise de sang.

Ne vous précipitez à la pharmacie que dès le lendemain d’un rapport non protégé ! Il faut attendre d’avoir au moins un jour de retard à la date habituelle de vos règles, afin que le taux de bêta-HCG (l’hormone produite au cours de la grossesse) soit détectable.

Ne soyez pas timide, Partagez !