L’allaitement en public : un gros débat

Comme vous le savez surement, l’allaitement en public est un sujet qui reste toujours aussi polémique. Bien que l’allaitement soit un acte naturel, toutes les mamans n’osent pas forcément se lancer.

allaitement

Donner le sein à son nouveau-né est l’un des actes les plus naturels au monde. Pourtant, de nos jours, l’allaitement fait débat dans notre société du XXIème siècle. Les jeunes mamans sont forcées d’osciller entre les ordres des autorités sanitaires, les regards des autres ainsi que le bien-être de bébé ; difficile de s’en sortir !

Une étude a analysé le rapport de mères face à l’allaitement en public. Afin de réaliser ce projet, plus de 13 000 femmes, originaires de neuf pays différents, ont été concernées. Les résultats ont annoncé que la plupart des mamans se sentent souvent perdues.

Les Etats-Unis sont un pays où l’allaitement en public est un grand débat. De nombreuses campagnes sanitaires cherchent à promouvoir l’allaitement maternel. Le pays de Barack Obama encourage les femmes à allaiter durant les six premiers mois. La géante ville de New York a même demandé aux professionnels travaillant dans les hôpitaux de culpabiliser les patientes qui ne veulent pas donner le sein.

Par la suite, le lait de substitution des maternités a failli être supprimé, en vain. En effet la société américaine reste puritaine donc l’allaitement en public est vu comme de l’exhibitionnisme. Plusieurs états américains ont même voté afin d’interdire l’allaitement en public, ce qui fait que certaines femmes doivent se cacher.

Parfois, ce sont simplement les mères elle-mêmes qui sont gênées d’allaiter en public. Ce sentiment de gêne, voire de honte, est notamment très présent chez nous, en France. Un sondage a démontré que 4% des Françaises hésitent à donner le sein en public, car elles sont trop gênées de le faire. Les femmes américaines ne représentent que 18%.

Le pratique de l’allaitement est aussi relative à l’âge de l’enfant allaité. Plus l’enfant est grand, plus l’allaitement sera vu d’un mauvais oeil. A partir d’environ deux ans, un enfant est considéré comme « trop âgé » pour être allaité ; selon 30% des participantes à l’étude.

Espérons simplement que les mœurs évoluent, afin que toutes les jeunes mères de la Terre puissent allaiter en public sereinement.

Ne soyez pas timide, Partagez !