Découvrez les cours de Yoga Prénatal à Paris

Besoin de plus de sérénité pour accompagner les changements corporels liés à votre grossesse ? Découvrez le Yoga Prénatal à Paris.
Yoga prénatal ParisAu fur et à mesure que le ventre s’arrondit, l’équilibre du corps de la femme enceinte va changer. Découvrez le Yoga Prénatal à Paris avec Valérie Genta, titulaire du DU « Education Yoguique » de l’Université de Lille 2. Valérie pratique le Yoga depuis 1999 (Iyengar-Tantra-Ashtanga) et l’enseigne depuis 2011. 

Ma Grossesse à Paris : Quels sont les bénéfices du Yoga Prénatal pour la future maman ?

Valérie Genta : Il y a des bénéfices immédiats : détente, dynamisation, soulagement des maux de dos, de circulation ; de plus pendant la grossesse, le corps sécrète des hormones spécifiques qui permettent aux muscles de plus se relâcher afin notamment que l’utérus puisse se dilater au maximum : c’est donc un bon moment pour gagner en souplesse.

Le bénéfice à plus long terme est de commencer un réalignement du corps et de préparer la ré-éducation périnéale. C’est une façon de garder un contact avec son corps qui va au-delà de la grossesse, de ne pas le réduire à son ventre.

 

Ma Grossesse à Paris : Il y a-t-il des exercices particulièrement conseillés pendant la grossesse ?Véronique Genta Yoga Prénatal Paris

Valérie Genta : Le travail de la respiration qui permet d’avoir une action consciente sur le rythme respiratoire et sur la localisation du mouvement respiratoire : comme le diaphragme ne peut plus descendre autant, on insiste sur la respiration thoracique. Pour cela on travaille aussi les exercices de flexion arrière qui permettent l’ouverture de la cage thoracique.

Le travail postural qui concerne le bassin et la colonne vertébrale couplé à un travail en douceur au niveau du périnée. Très important pour soulager le dos et préparer la ré-éducation périnéale.

 

Ma Grossesse à Paris : Il y a-t-il au contraire des exercices “classiques” du Yoga à éviter pendant la grossesse ?

Valérie Genta : Ce qui comprime le ventre : torsions, les postures ventrales comme la sauterelle ; ce qui mobilise vigoureusement les abdominaux.

En fonction du développement du ventre, on adapte les postures. Il y a plein de possibilité d’aménagement pour pouvoir faire les postures avec le ventre. Par exemple, les postures tête en bas jambes en l’air, comme la chandelle, sont très bonnes pour la circulation. Il faut simplement bien étudier l’installation (coussins, couvertures) pour pouvoir rentrer dans la posture. Il y a aussi la possibilité de faire des choses à deux. L’autre parent peut apprendre à aider.

 

yoga prénatal ParisMa Grossesse à Paris : Le Yoga permet-il aussi de se préparer de façon spécifique à l’accouchement ? Comment ?

Valérie Genta : Le fait de pratiquer permet généralement d’être à la fois plus détendu et plus tonique, globalement plus en forme et plus en confiance pour aborder l’accouchement. Le travail approfondi de la respiration permet spécifiquement : d’avoir une respiration calme et ample dans toutes les positions ; d’éviter de manquer d’air grâce à la respiration thoracique ; de se relâcher au moment des contractions. Pour celles qui sont à l’aise avec leur voix, on peut aussi travailler l’émission de sons graves comme le « M » dont la vibration est relaxante.

Globalement, le Yoga permet un travail sur la concentration. Lors de l’accouchement, se concentrer sur d’autres parties du corps que celle qui font mal peut aider à minimiser le ressenti de la douleur. En couplant concentration et respiration, on peut aussi aider le relâchement à s’opérer dans les parties qui doivent se dilater fortement telles que le vagin.

 

Ma Grossesse à Paris : A quel moment de la grossesse peut-on commencer le Yoga Prénatal ? Jusqu’à quand peut-on le pratiquer ?

Valérie Genta : Si on pratique déjà, la grossesse en soi ne change rien à moins de complications, et on peut continuer jusqu’à la fin en fonction de comment on se sent.

Sinon, l’idéal est de commencer le plus tôt possible et de la même manière on peut continuer jusqu’à la fin.

Surtout il faut continuer APRES. Le yoga est un atout majeur pour la rééducation périnéale et, sauf contre-indication médicale, on peut commencer très tôt après l’accouchement. A cause des hormones de grossesse et du poids du ventre, le périnée se relâche énormément. Cela permet de laisser passer le bébé mais ensuite, il faut qu’il retrouve sa tonicité. C’est l’un des problèmes des grossesses trop rapprochées. Certaines techniques du Yoga permettent de redynamiser ce muscle fondamental.

 

Envie d’en savoir plus sur le Yoga Prénatal à Paris et de rencontrer une experte ?

Rendez-vous à l’atelier «Détendez-vous avec le Yoga Prénatal » le lundi 09/12/2013 chez MammaFashion, dans la boutique Grossesse & Allaitement de Paris Bastille pour rencontre Valérie Genta.

L’atelier est gratuit mais les places sont limitées. Pensez à vous inscrire en ligne.

Adresse : 35 rue de Cotte 75012 Paris / Tél : 01 43 46 85 75

En bonus : Bon de réduction de 10% dans le magasin Femme Enceinte & Allaitement de Paris Bastille MammaFashion lors de l’atelier pour les participantes

Ne soyez pas timide, Partagez !