Pollution urbaine & Grossesse

Des concentrations en particules élevées ont été remarquées dans toute la France et notamment à Paris. Cette pollution affecte tous les citoyens mais plus particulièrement les femmes enceintes. Face à cette pollution, l’Etat français a pris plusieurs mesures afin que tous les citoyens puissent vivre dans de meilleures conditions.

Pollution à Paris et grossesse

Le jeudi 26 mars, la maire de Paris a réuni à l’Hôtel de Ville les représentants des capitales et des grandes villes des 28 Etats membres de l’Union européenne pour lutter contre le dérèglement climatique. Toute la France semble plus que jamais vouloir vaincre ce dérèglement et plus particulièrement la pollution constante. Comme vous l’avez sûrement remarqué, cela fait plusieurs jours que le nord du pays subit un pic de pollution particulièrement élevé. Lille, Paris, Boulogne-sur-mer, Amiens, Reims… sont concernées. Cette pollution comporte des particules PM 10 qui affectent principalement les systèmes respiratoire et cardiovasculaire.
Avec de telles conditions, les malades, les enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes doivent éviter toute activité physique, en plein air ou non.

En plus de cette recommandation d’éviter les efforts physiques, la mairie de Paris a redoublé d’efforts pour baisser la pollution. Anne Hidalgo a décidé de mettre en place la gratuité d’une heure d’Autolib’. Dans sa suite, elle a également crée la gratuité du ticket 1 jour Vélib’ accompagné des 30 premières minutes offertes par trajet. Au lieu d’être à 1,70€, ce ticket est gratuit. Il vous permet de vous déplacer en vélib’, pendant 24h. Attention, seules les 30 premières minutes de chaque trajet sont gratuites, après ces 30 minutes la tarification normale est appliquée.

En plus de cela, tous les transports en commun de la région parisienne de la RATP ont été gratuits durant la semaine dernière. Afin d’inciter les franciliens à privilégier ces transports en commun, les parkings résidentiels est sont gratuits à Paris.

Enfin, une autre mesure a également été prévue, une mesure qui est de mise car elle concerne la circulation des automobiles. Tout d’abord, les limitations maximales de vitesse de circulation sur les routes franciliennes ont été baissées. De plus, la circulation est désormais alternée, ce qui signifie qu’il y a une alternance des voitures entre plaques paires et impaires selon les jours. Grâce à toutes ces mesures, le but est de diminuer les émissions de polluants par les véhicules.

Rappelons que durant ces alertes à la pollution, la santé des femmes enceintes et celle de leur bébé est menacée. Le journal Le Monde a prouvé qu’un lien entre la pollution des particules fines et l’augmentation du risque d’autisme. Ainsi, les futures mamans qui sont exposées à une forte concentration de particules fines ont doublement plus de risques d’avoir un enfant autiste. Ce risque est d’autant plus élevé si la future maman a été exposée pendant les trois derniers mois de grossesse.

Si vous habitez en région parisienne, voici quelques conseils pour votre bien-être et celui de votre enfant.
Surtout, restez constamment à l’écoute des avertissements émis par les autorités de santé publique.
Nous vous conseillons également d’éviter de sortir.
Il est conseillé de fermer les portes, les fenêtres e de votre maison.
N’oubliez pas de vous hydrater souvent et de vous aérer principalement le matin et le soir.
Privilégiez les espaces verts pour une promenade mais ne sortez pas s’il y a du brouillard car le risque d’inhalation de particules est plus élevé.
Enfin, surveillez si d’éventuels symptômes  surgissent (picotements dans la gorge, aux yeux, difficultés à respirer…). Si ces symptômes surviennent, n’hésitez pas à consulter votre médecin !

 

Ne soyez pas timide, Partagez !