Les nouveaux changements de la politique familiale

La politique familiale du gouvernement vient tout juste d’annoncer ses nouveaux changements. Le résultat annonce que 2,1 millions de familles vont toucher plus d’aides, alors que 3,2 millions vont voir leurs allocations diminuer. La récente réforme de la politique familiale va avoir des effets financiers pour les familles françaises.

allocation familliale

La CNAF a réalisé une étude pour connaître les conséquences de ces modifications sur les foyers. Les résultats annoncent qu’environ 3,2 millions de familles vont subir une baisse de revenus d’à peu près 67€ / mois. La moitié de ces familles possèdent un niveau de vie dit plutôt « aisé » avec des salaires supérieurs à 2 130€ / mois. Si l’on tient compte des 20% des familles les plus riches, la perte reviendrait environ à 129€ / mois. Ces calculs ont été réalisés en fonction de la réforme de la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE) et notamment la non-revalorisation de l’allocation de base et de la prime à la naissance.

Les nouvelles mesures prises par le gouvernement concernent notamment la baisse du plafond du quotient familial qui toucherait 1,4 million de familles, soit 85% des 20% des familles les plus aisées. L’autre mesure qu’est la modulation des allocations familiales selon les revenus aura comme conséquence une diminution pour environ 485 000 familles, soit 10% des bénéficiaires des allocations familiales pour une perte d’environ 127€ / mois.

Cette mesure est en vigueur depuis le 1er juillet. Rassurez-vous car cette mesure va aussi faire des heureux, environ 2,1 millions de familles défavorisées recevront à peu près 67€de plus / mois, d’ici 2018. Parmi ces dernières, 6/10 possèdent des salaires mensuels inférieurs à 1 138€. Elles sont composées à moitié de familles monoparentales. Autres bonnes nouvelles : le complément familial, réservé aux familles nombreuses a été augmenté et l’allocation de soutien familial, réservée aux familles monoparentales a été revalorisé. Grâce à toutes ces réformes, la Sécurité Sociale espère réaliser une économie de 860 millions d’euros d’ici à 2018.

Ne soyez pas timide, Partagez !