Le sport intensif pendant la grossesse

Peut-être avez-vous déjà entendu parler des fitmoms, ces femmes ultra sportives qui affichent une silhouette musclée tout au long de leur grossesse ? Vous vous demandez si ce phénomène est dangereux pour le bébé ? On vous explique tout.

 

 

© Questions de forme 

Un phénomène récent

Depuis quelques années, les fitmoms ont investi les réseaux sociaux et notamment Instagram. Pratiquant souvent le fitness et la musculation plusieurs heures par jour, ces femmes parviennent à conserver un corps musclé et athlétique même durant les derniers mois de grossesse. Admirées ou suscitant l’indignation, ces futures mamans soulèvent de nombreuses interrogations. Est-ce dangereux pour la santé du bébé ? Tout le monde peut il s’adonner à une telle pratique intensive ? Le sport n’est il pas déconseillé pendant la grossesse ?

Des professionnelles surentraînées

Vous culpabilisez car votre silhouette s’est transformée pendant votre grossesse alors que ces femmes n’ont pris que quelques petits kilos et affichent un tout petit ventre ? Vous ne devriez pas. La prise de poids est normale et inévitable pendant une grossesse, elle apporte l’énergie nécessaire au développement de votre bébé. Gardez également à l’esprit que ces sportives sont bien souvent des professionnelles du fitness. Faire du sport est donc leur métier et elles ont la possibilité d’y consacrer énormément de temps. Cela est loin d’être le cas de toutes les mamans qui doivent bien souvent concilier vie de famille, vie professionnelle, et jongler avec les aléas du quotidien. L’image que ces fitmoms renvoie est certes tentante mais irréaliste.

Ya-t-il des risques ?

Oui, pratiquer du sport de manière excessive comporte des risques pour le bébé. Cela peut provoquer des contractions, un décollement placentaire et des accouchements prématurés. Si vous êtes une grande sportive et que vous souhaitez continuer pendant la grossesse, voici les étapes à suivre.

Tout d’abord, consultez votre médecin, lui seul pourra s’assurer que vous ne présentez pas de contradictions. Ensuite, adaptez vos entraînements ou votre pratique. Les sports collectifs et ceux présentant des risques de chute sont fortement déconseillés. Si vous êtes adepte de la musculation, entraînez vous avec des charges moins lourdes, faites des séances plus courtes et/ou moins souvent. Enfin, écoutez votre corps. Si vous vous sentez trop fatiguée ou que vous avez des douleurs, cela ne sert à rien de se forcer. Accordez à votre corps du repos, la grossesse étant déjà une vraie épreuve pour lui.

Ne soyez pas timide, Partagez !