Futures mamans: et si vous optiez pour les couches lavables ?

Avec ou sans imprimés, en coton, chanvre ou bambou, les couches lavables sont jolies, pratiques et bonne nouvelle : leur entretien n’est plus une corvée!

Image de bébé en couche lavable

Au delà de l’aspect esthétique, l’avantage le plus évident est celui du bien-être de votre bébé, aucune couche jetable ne procurera le confort d’une couche lavable! Et sans nuire à leur santé.Il faut savoir que les couches jetables contiennent  des produits toxiques qui empêchent la peau de respirer, provoquant  érythèmes fessiers et allergies. De plus les substances toxiques sont stockées dans l’organisme du tout -petit qui ne  peut  les éliminer efficacement.Alors vive les matières naturelles (biologiques de préférence) des couches en tissus!Et puis les couches lavables  produisent beaucoup moins de déchets que les couches jetables!

Autre avantage:côté budget, les dépenses sont moindres, jusqu’à 50%  d’économie par rapport aux couches jetables. Et bien entretenues, les couches se gardent pour un second, voir troisième bébé! En moyenne, une couche neuve coute 20 €. Pour un lavage tous les deux -trois jours, il vous faudra environ 20 couches, auquel on ajoute le coût du voile de protection, environ 5 euros les 100 feuilles. (Il s’agit un voile qui vient se poser dans la couche, au contact des fesses de bébé, pour retenir les selles: il suffit de jeter la feuille et les selles aux toilettes, pas besoin de la laver.)

Mais au fait, comment faut-il les laver ? Après le change, les couches sont stockées soit à sec (dans un seau fermé) soit en trempage ( dans de l’eau). Un prélavage à la main est quand même recommandé. Ensuite, les couches doivent être lavées au plus tard dans les deux jours qui suivent , à 40° (parfois à  60°) avec une lessive sans glycérine ni adoucissant.
Petite astuce: ajoutez deux gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) dans la lessive, elle a un grand pouvoir désinfectant.
Attention, certaines couches ne supportent pas le séchage en machine mais la plupart sèchent vite à l’air libre.

Alors, futures mamans,  envie d’essayer? Avant d’acheter un pack complet, faîtes un essai avec deux ou 3 modèles différents pour voir celui qui est le plus adapté à la morphologie de votre bébé.

Les modèles sont nombreux, et les appellations parfois «techniques» voici quelques repères pour s’y retrouver. Sachez qu’il existe deux grandes familles:  le système  dit « classique »,  dans ce cas, on associe la couche (partie absorbante) à une culotte (partie imperméable). La couche doit être changée à chaque change mais pas la culotte qui peut servir plusieurs fois  avant d’être lavée.

On trouve ensuite les couches avec un système « intégral » appelé  TE1(Tout en un) qui ressemble beaucoup à une couche jetable. Il s’agit d’une couche sur laquelle la partie imperméable est déjà associée , il n’est pas nécessaire de rajouter de culotte par-dessus. L’ensemble doit donc être lavé à chaque change. Enfin, petite variante, le système «TE2» qui  combine les deux premiers! L’aspect est celle d’une couche TE1 mais la partie extérieure peut être réutilisée pour plusieurs changes comme dans le système classique. Seul le voile absorbant est à changer à chaque fois.

Vous pourrez également opter pour des couches évolutives (qui s’adaptent à la croissance, grâce à un système de pressions ou scratch) ou bien des pack avec des couches multi-tailles.

Certes, tout cela peut sembler complexe, et le choix difficile! Le mieux est de vous rendre dans des magasins spécialisés avant l’arrivée de bébé afin de voir les modèles proposés et de poser toutes vos questions à une conseillère.

Soyez en sûres, votre bébé adoptera avec joie ces couches confortables et sans danger pour lui.

À Paris, vous trouverez de nombreux modèles et de précieux conseils chez ApiNapi, spécialiste des couches lavables.

Adresse : 59 avenue du Dr Arnold Netter, 75012 Paris.

 

Ne soyez pas timide, Partagez !